«Mon but est de valoriser cette énergie libre…»

Dans cet entretien , M. Borel TAGUIA KANA, PDG et Fondateur de TAGUS DRONE évoque d’importants sujets qui, a posteriori, pourraient une fois de plus rassurer les investisseurs d’avoir fait un très bon choix en optant d’investir dans le projet TAGUS DRONE. De l’idée à la création de l’entreprise TAGUS DRONE, en passant par la valeur ajoutée de TAGUS DRONE sur le marché des drones, le difficultés rencontrées dans le cadre du projet, et bien d’autres préoccupations majeures, M. TAGUIA, toujours égale à lui-même et sans langue de bois, explique profondément et avec passion le projet TAGUS DRONE

M. Borel TAGUIA KANA, PDG TAGUS DRONE

Présentez-nous votre parcours et l’équipe de Tagus Drone.

Le projet a commencé en 2017 lorsque j’ai obtenu mon diplôme à l’Ecole Polytechnique de Maroua. J’avais rédigé mon mémoire sur les drones dans le domaine sécuritaire et créé mon premier prototype à cette occasion, ce qui m’a permis de sortir major de ma promotion et de l’Ecole. J’ai été salarié à la fin de mes études pendant deux ans, puis j’ai pris conscience qu’il existait un marché pour les drones au Cameroun et j’ai décidé de créer mon entreprise en 2019.

Aujourd’hui, l’équipe compte une dizaine de personnes dont des développeurs, des ingénieurs informaticiens, un juriste, une comptable et quelques stagiaires. Notre objectif principal à ce stade est de mettre une usine sur pied pour pouvoir accélérer le rythme de la fabrication.

Comment votre projet s’inscrit-t-il dans la thématique du Challenge des 1000 de cette année ‘villes et territoires durables ?

Si le premier prototype que j’ai créé répondait à des besoins sécuritaires, les prototypes actuels proposent des solutions dans des domaines variés tels que la santé, la cartographie et l’agriculture qui s’inscrivent dans les thématiques du Challenge.

Par exemple, dans le cadre de la crise de la Covid-19, nous avons créé un modèle de drone pour la sensibilisation des populations et un autre pour désinfecter les zones affectées par le virus. Nous avons également un modèle de prise d’images aériennes qui capture des images en 4K qu’on peut valoriser dans le bâtiment pour le suivi des travaux ou pour la cartographie. Enfin, certains modèles ont été pensés pour l’agriculture et permettent la pulvérisation des plantes pour permettre leur bonne croissance.

Quelle est la valeur ajoutée de Tagus Drone sur le marché des drones selon vous ?

On a misé sur l’aspect des drones solaires qui pourront avoir une très bonne autonomie. Les autres drones ne volent que 10 ou 15 minutes, ce qui est très faible. Mon but est de valoriser cette énergie libre qu’est le soleil et recharger automatiquement les batteries pendant le temps de vol. C’est une spécificité qui intéresse nos fournisseurs et qui nous permet de nous démarquer. C’est une des raisons pour lesquelles en termes de levée de fonds, nous sommes actuellement représentés dans 56 pays.

Quelles sont les difficultés que vous avez pu rencontrer pendant votre parcours ?

La première difficulté, c’est le financement. Quand on monte son business en tant que jeune entrepreneur, ce n’est pas facile de convaincre ou bien d’obtenir des locaux. Une autre difficulté, c’est que le Cameroun est un pays d’importation. Lorsqu’il a fallu recruter du personnel pour la fabrication des drones, c’était difficile de trouver de la main d’œuvre qualifiée et il a fallu recourir à des formations personnalisées. Cependant, ce sont des limites que nous avons dépassées et nous essayons désormais de résoudre des problèmes de financement.

Qu’attendez-vous du Challenge des 1000 ?

Nous cherchons à obtenir plus de visibilité auprès d’investisseurs et de clients potentiels. Nous aimerions aussi développer un réseau au niveau des entrepreneurs, savoir ce qu’ils font et quels sont leurs projets afin de mûrir le nôtre.

Quel serait votre mentor idéal ?

Ce serait quelqu’un qui ait créé sa propre entreprise de tech. J’aimerais avoir pour mentor une personne qui mène chaque jour le combat que nous menons et qui connait réellement les limites et les difficultés que nous pouvons rencontrer. Pour ce qui est de son secteur d’activité, même si je suis intéressé par l’innovation de manière générale, je pencherais plutôt pour une entreprise qui fait de la cartographie car c’est un de nos projets phares.

Propos reccueillis par ……

Retrouvez TAGUS DRONE sur https://tagusdrone.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :