Le Blowfish A3 serait-il la nouvelle inquiétude des USA ?

Le drone de combat Blowfish A3 du fabricant chinois Ziyan est au cœur de polémique. Cet appareil est si complexe de par ses fonctionnalités qu’il est qualifié de « tueurs autonomes » vu qu’il fonctionne sans intervention humaine. Leur vente par la Chine à certains pays du Moyen-Orient inquiète non seulement les USA mais aussi d’autres pays qui lèvent la voix contre la vente.

Les drones beaucoup plus performants aujourd’hui qu’hier

Les drones militaires et même ceux civils sont devenus très sophistiqués au point de remplacer l’homme dans certaines de ses tâches du fait de la percée assez considérable de l’intelligence artificielle. Prédisant cela, un responsable de NORINCO Group en l’occurrence Zeng Yi affirmait en octobre 2018 au cours du 8ème forum Beijing Xiangshan (Chine) que ’l’intelligence artificielle deviendrait primordiale dans le domaine des militaires et que l’être humain ne prendrait plus part au combat.’’

Toute chose que confirment les nouveautés notamment les types de drones fabriqués aujourd’hui et qui présentent bien assez de fonctionnalités qui vont même au-delà des attentes. Ceci n’est possible que grâce aux concepteurs qui ne lésinent pas sur les moyens à mettre en œuvre pour atteindre leurs objectifs respectifs dans un secteur dont la concurrence va crescendo.

L’une des entreprises majeures qui contribuent à cette métamorphose aujourd’hui est le fabricant chinois de drone notamment Ziyan dont l’un des tous derniers modèles en particulier le drone de combat Blowfish A3 vendu à des pays du Moyen-orient fait vraiment peur à des pays avec les Etats-Unis en tête.

Le drone Blowfish A3 fait peur

Ce nouveau drone de combat sorti après le Blowfish A1 et le Blowfish A2 semble être unique en son genre. En effet, selon l’entreprise, cet aéronef capable d’effectuer de manière autonome sans intervention humaine des missions de combat plus complexes, y compris la détection à point fixe, la reconnaissance à portée fixe et des frappes ciblées de haute précision est doté d’un système embarqué de ‘’mitrailleuse légère ou de missiles ».

Il est à même de constituer à lui seul une équipe de drones, de communiquer avec eux et de les coordonner lors des opérations à plus de 80 km de la base. Ce drone qui fonctionnerait environ 90 minutes porte 15 kg de charge et est en mesure de frapper à une hauteur de 300 mm tout au moins.

C’est la vente de tels appareils aux pays du Proche-Orient à l’instar de l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis et les négociations entre Ziyan et le Pakistan qui inquiète les USA de par les propos du secrétaire de la défense M Mark Esper.

Voir se réaliser de pareilles avancées sur le continent africain ne souffre d’aucun doute aujourd’hui. Preuve en est le développement des entreprises d’intelligence artificielle chapeautées par de jeunes geeks africains à l’instar de TAGUS DRONE de l’ingénieur des énergies renouvelables M Borel TAGUIA KANA. Une entreprise qui travaille au développement des drones solaires made in Cameroon.

Cette entreprise est en phase de la levée de fonds actuellement. Vous pouvez devenir actionnaire au sein de l’entreprise en vous inscrivant par un simple clic ici.


LIENS UTILES

E-mail : tagusdrone@gmail.com
Site officiel
Telegram
Facebook
YouTube

Publié par Ahissou Jules OKE

Rédacteur web junior Chargé de communication web TAGUS DRONE Représentant TAGUS DRONE au Bénin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :