TAGUS DRONE, lauréat du CHALLENGE DES 1.000 ENTREPRENEURS

Entrant dans le cadre des activités du sommet Afrique-France initialement prévu du 4 au 6 juin 2020, le « CHALLENGE DES 1.000 ENTREPRENEURS » est une initiative de l’Etat français à l’égard de 1.000 Entrepreneurs des 53 pays d’Afrique.

Plusieurs domaines notamment ceux de l’eau-assainissement, du traitement des déchets, de l’énergie, de l’éducation, du numérique, de l’agriculture, de la mobilité sont ceux qui sont retenus dans le cadre de cette activité où les entrepreneurs auront le privilège d’exposer leurs solutions lors d’un salon consacré aux projets et aux solutions pour la ville et les territoires durables.

La sélection des projets était soumise à des CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ que sont :

º être un entrepreneur africain, ayant une activité en lien avec l’un des 7 quartiers de la Cité des Solutions ;

º l’entreprise doit avoir une existence juridique (statut déposé) ;

º l’entreprise doit avoir un chiffre d’affaires en croissance ;

º être porteur d’un produit ou d’une solution viable, qui doit être innovant ou duplicable, à moindre coût, pour rendre les villes françaises et africaines plus durables du point de vue environnemental et social.

Respectant les critères le projet TAGUS DRONE est sélectionné par le jury parmi les projets dont les initiateurs devront participer à la cérémonie dédiée.

Selon les initiateurs, « Les lauréats bénéficieront […] d’un programme d’accompagnement dédié, leur permettant d’avoir accès à des financements, de la formation, des mises en réseaux ainsi que de la visibilité pour leurs projets. Ce programme s’appuie sur un tissu de partenaires français et africains, au travers notamment de mentorat, de mises en relation, de bourses, de financements publics et privés… Ils accéderont par exemple dès à présent et automatiquement au Digital Africa Campus qui lance une « Resilient Summer School » dès le mois de juillet 2020. »

TAGUS DRONE, 1 an déjà

Très chers partenaires TAGUS DRONE,

En cette journée du 21 Mai 2020 qui consacre la fin de la première année d’existence de notre projet commun, nous voulons rendre grâce à Dieu qui a inspiré en nous l’idée de ce projet et a permis que l’idée prenne corps pour devenir ce que nous voyons et apprécions tous aujourd’hui. Sans sa bénédiction, nous ne serions pas arrivés à cette étape aujourd’hui.

Chers investisseurs,
Comment vous remercier à sa juste valeur ? Parce qu’il ne s’agit pas de vous remercier une fois de plus d’avoir investi dans le projet TAGUS DRONE mais de vous témoigner notre profonde reconnaissance. Quoique le chemin reste encore long, rien ne pourrait nous empêcher de vous rendre un hommage mérité de tout ce que vous avez commencé à faire depuis le 21 Mai 2019 à ce jour. Pendant que d’aucuns doutaient ou doutent encore de la capacité de notre jeune équipe à réaliser ce projet en dépit de sa justesse notoire, vous avez investi et continuer à investir. En plus d’investir dans un capital risque, vous vous êtes érigés en de véritables Ambassadeurs de notre projet. Partant du fait, vous portez davantage plus haut la marque TAGUS DRONE en allant conquérir de nouvelles personnes à se joindre à vous dans cette aventure. Vos actes, gestes et faits de tous les jours empreints de témérité, de ténacité, de détermination, de dévouement et d’engagement ouvrent de nouveaux horizons à TAGUS DRONE. Cela fait de vous des partenaires de premier plan pour nous. Tout ceci parmi tant et tant d’autres mérites de la gratitude de notre part. Nous ne le dirons jamais assez, vous êtes les bâtisseurs de ce projet qui a de très beaux jours devant lui. C’est donc grâce à vous que, parti de zéro il y a exactement un an, nous en sommes aujourd’hui à ce résultat encourageant. Les chiffres parles d’eux-mêmes :
Nombre d’inscrits : 7853
Montant mobilisées : 92.506.000 FCFA
Nombre de parts vendues : 130.133 parts
Pour une prévision de cinq cent million (500.000.000) Franc CFA, nous sommes aujourd’hui à un taux de mobilisation de 18,5%. Nous sommes encore loin de l’objectif mais nous restons convaincus d’y arriver avec vous.

Chers partenaires,
L’entreprise a, en dépit du taux de financement actuel beaucoup de réalisations à son actif. Nous pouvons à titre illustratif nommer la fabrication de plusieurs modèles de drones (prise de vues, transport d’équipements médicaux, planeur, drone de sensibilisation, drone pulvérisateur, drone de surveillance…), un logiciel de reconnaissance faciale et d’objet TAGUS AI, les masques de protection contre le COVID-19 certifié par l’ANOR. Devant travailler dans un cadre adéquat, nous sommes désormais dans un nouvel immeuble nous servant de siège et adapté à nos besoins. Disposer d’une main d’œuvre qualifiée nous a emmené à étoffer notre effectif afin de faire mener à bien nos activités. Tout ceci nous permet de rendre publique notre boutique en ligne accessible via l’adresse https://tagusshops.com sur laquelle vous retrouverez tous les produits mis en vente par TAGUS DRONE et aurez plus de détails sur les services que nous offrons. Ainsi, nous lançons officiellement dès aujourd’hui 21 Mai 2020 et ce conformément à notre feuille de route la vente publique de nos produits et la prestation de services au public.

Chers partenaires
Notre équipe reste attentive à vos différentes préoccupations et s’emploie toujours à y donner une suite positive lorsqu’elle juge cela pertinente. En effet, tenant compte de vos diverses réactions suite à l’augmentation du coût de l’action lors de la phase 4 et mesurant l’impact négatif de la pandémie du COVID-19 sur l’ensemble de nos économies dont l’amenuisement du pouvoir d’achat du citoyen lambda, nous vous offrons une réduction de 20% sur le coût de la part à la phase 5. Ceci dit, le coût de l’action est maintenu à 1.800 FCFA pour le compte de la phase 5. Cette mesure que nous prenons comme un cadeau d’anniversaire vise à vous accompagner dans vos efforts d’approvisionnement de vos comptes.

Ensemble, tous unis et convergeant vers un même objectif, nous écrirons de nouvelles pages de l’histoire de notre cher et beau continent

TAGUS DRONE, L’Afrique et ses yeux dans le ciel !

Fin du challenge TAGUS DRONE

Nous remercions toutes celles et tous ceux qui ont participé au « TAGUS DRONE CHALLENGE » du 17 au 19 Mai 2020 en envoyant leurs réponses aux questions dans la messagerie de notre page Facebook relativement aux consignes. Les résultats seront publiés sous peu et les gagnants seront connus de tous.

Pendant ce temps, n’oubliez pas d’approvisionner votre compte TAGUS DRONE si ce n’est encore fait et d’augmenter vos parts si c’était déjà fait.

Décidez de faire partir de l’aventure maintenant.

L’Afrique et ses yeux dans le ciel !

☎️ +229 66005070
      +237 96812924
E-mail : infos@tagusdrone.com
Site : https://tagusdrone.com
Blog : https://tagusdrone.blog

TAGUS DRONE CHALLENGE

Es-tu un investisseur ou potentiel investisseur de TAGUS DRONE ?
Aimerais-tu gagner des lots aux effigies de TAGUS DRONE ?

Joue et décroche l’un des importants lots de cadeaux que nous mettons en jeu en marge du premier anniversaire de TAGUS DRONE.

Veux-tu y participer ? Rejoins-nous sur nos comptes sur les réseaux où va se dérouler le challenge

Telegram/YouTube/Facebook/Twitter/Instagram/LinkedIn ➡️ @TAGUSDRONE

L’Afrique et ses yeux dans le ciel

☎️+237 96 81 29 24
E-mail : infos@tagusdrone.com
Site : tagusdrone.com

Lutte contre le COVID-19 : TAGUS DRONE fabrique des masques après les drones

Contribuer à limiter voire éliminer le coronavirus le COVID-19 est presque le leitmotiv de la jeune entreprise d’intelligence artificielle TAGUS DRONE qui, depuis peu, ne manque de multiplier des actions devant permettre de mettre hors d’état de nuire la pandémie. Le dernier acte en date au nombre des nombreuses actions salutaires de l’entreprise figure la confection des masques certifiés de protection contre le COVID-19 que cett dee dernière vient de mettre sur le marché africain.

Dirigée avec une dextérité approuvée par le jeune entrepreneur de 25 ans du nom de M. Borel TAGUIA KANA, Ingénieur en Energie Renouvelable, la start-up TAGUS DRONE n’entend pas rester les bras croisés pendant que l’épidémie du COVID-19 continue de gagner du terrain au regard du nombre de cas enregistré qui va crescendo dans les pays touchés. Basé à Yaoundé au Cameroun, TAGUS DRONE mène des activités tel que :

  • La fabrication et la commercialisation de quatre (4) types drones solaires ;
  • Les services de prise de vue aérienne au profit des entreprises comme des particuliers ;
  • La programmation et le développement de logiciels d’intelligence artificielle et sites internet ;
  • La formation en conception et pilotage de drone ;
  • Le développement de plateforme de financement participatif ;
  • Le design et l’impression 3D.

Selon M. TAGUIA, il est aujourd’hui inconcevable voire inadmissible de rester à ne rien faire face aux conséquences fâcheuses au pire des cas du COVID-19 alors que l’on pouvait faire quelque chose. En effet, pour ce jeune féru des énergies renouvelables, ancien pensionnaire de l’Ecole Polytechnique de Maroua (Cameroun) qui pense qu’il faut « rêver tellement grand que même le monde ne soit qu’une infime entité comparée à la taille de nos rêves », cette période que traverse le monde entier est une opportunité à saisir pour non seulement inscrire en or le nom de TAGUS DRONE dans les annales des entreprises africaines qui auraient contribué à l’éradication du COVID-19 sur le continent africain mais aussi et surtout une occasion, comme il en rêve avec son projet de « revaloriser l’Afrique, influencer les générations futures, servir d’exemple pour tous ces autres  jeunes qui rêvent grand pour leur continent […], montrer au monde que c’est possible, que l’Afrique est capable de bien choses […] ».

En vue donc de prendre part aux actions engagées au sein de chaque pays par les gouvernements à travers le continent africain, TAGUS DRONE qui refuse d’être passive ou spectatrice face à l’ampleur de l’épidémie s’est lancée depuis fin Mars 2020 dans une série d’action visant à éradiquer le coronavirus COVID-19 en Afrique. Le dernier fait en date qui fait actuellement l’actualité au sein de l’entreprise est la confection de masques de protection dont l’information a été donnée en début de la semaine.

Du fait de son engagement à prendre une part active dans la lutte contre le COVID-19, TAGUS DRONE a, en seulement quelques jours, mis sur pied une unité de fabrication de masques barrières afin d’assurer la fourniture des masques aux populations camerounaises et d’Afrique en général. Selon les estimations de l’entreprise, cette usine a une capacité de production de 3.000 masques par jour. De différentes tailles et de différentes couleurs, l’on retrouve deux catégories de masques notamment ‘’le masque barrière à plis TAGUS DRONE’’ et ‘’le masque barrière à bec de canard TAGUS DRONE’’.

Enregistré sous le numéro NC 2970 2020, le masque peut être utilisé dans plusieurs domaines excepté le domaine médical et protège notamment contre l’inhalation des nano particules, des virus grippaux, des poussières ainsi que des bactéries. Il s’agit d’un masque réutilisable trois fois maximum, à condition de le laver au savon ou détergeant, avec de l’eau chaude javellisée, le sécher au soleil et le repasser avant chaque réutilisation, et de s’assurer qu’il répond encore à la norme. Après trois lavages, le masque n’est plus vraiment conforme d’où la recommandation de le jeter. Composé essentiellement de tissus en coton + visiline, tous 100% coton d’où une bonne résistance aux manipulations, les masques de TAGUS DRONE ont un taux de 95% de filtrage d’aérosols et 06% maximum de fuite vers l’intérieur avec une durée de port de 05 à 10h continue selon le degré d’humidité.

Avant d’être mis sur le marché, les masques ont été soumis à des contrôles de vérification à la conformité aux normes en vigueur dans le pays (Cameroun) par  l’Agence des Normes et de la Qualité (ANOR) au terme desquels un certificat attestant de leur légalité, leur fiabilité et leur efficacité a été délivré. Conformément à quatre différentes lois et un arrêté ministériel, la vérification a porté essentiellement sur trois volets majeurs notamment :

  • L’analyse d’échantillon(s) de produit(s) ;
  • L’inspection des étiquettes ;
  • L’inspection du site de production ;

Ces contrôles ont débouché sur la certification à la conformité des produits sanctionnée par le certificat n° 000062/2020/ANOR/DG/DEC/SDCP/CEA/ISD référencé sous le numéro réf Norme(s) Camerounaise(s) : NC 2970 : 2020 délivré le 30 Avril 2020. Cette attestation fait de TAGUS DRONE l’une des premières entreprises dont la conformité des masques est reconnue par l’Etat du Cameroun. Et soutenant cette initiative de cette entreprise qui se veut le premier partenaire technique de l’Etat dans le cadre de la lutte contre l’épidémie, ce dernier est le premier client ayant commandé et réceptionné un lot de 15.000 masques au profit de la population avec d’autres commandes en vue.

La confection des masques barrières de protection par TAGUS DRONE fait suite, d’abord à un message diffusé sur les réseaux invitant la population au respect des mesures barrières puis la fabrication de deux types de drones dans le cadre de la lutte contre le COVID-19. Il s’agit en premier lieu d’un drone servant à la pulvérisation des espaces habités en vue de désinfecter les zones déjà infectées et de prévenir le mal dans les zones où il n’est pas encore présent. Un drone dont l’utilisation s’avère très efficace, économique et surtout limitant les risques de contamination tout en portant des charges d’environ 20 litres. Voulant se positionner en acteur majeur dans la lutte contre le COVID-19, l’entreprise a mis au point un second drone sur lequel sera embarqué un mégaphone. L’objectif de ce type de drone est d’identifier les personnes ne respectant pas les mesures de sécurité afin de les rappeler à l’ordre.

L’entreprise ne compte pas s’arrêter sur ces différents dispositifs qu’elle a déjà mis en place. Elle promet revenir avec de nouveaux dispositifs pouvant permettre d’endiguer le mal au Cameroun et de toute l’Afrique en général. Avec autant de dispositifs même s’ils ne sont pas propres à l’Afrique encore moins à TAGUS DRONE, ils permettent tout de même de recourir aux ressources locales pour engager un combat contre l’épidémie.

Les produits de TAGUS DRONE aujourd’hui, notamment les drones pour la pulvérisation et les drones de sensibilisation de la population d’une part et les masques barrières d’autre part constituent une énorme occasion pour non seulement les Etats mais aussi les particuliers et organismes qui œuvrent dans la lutte contre le COVID-19. En effet, en optant pour les produits ou les services de l’entreprise, on se donne ainsi la chance de minimiser les coûts des opérations et de ce fait de maximiser les intérêts. Il est donc possible de contacter directement l’entreprise via les contacts ci-dessous afin de bénéficier de ses offres en matière de lutte contre le COVID-19

📞+237 96 81 29 24

📧 infos@tagusdrone.com

🌐 tagusdrone.com

Coronavirus : TAGUS DRONE contribue à la lutte par ses drones

Ayant fait son apparition en décembre 2019 en Chine, le COVID-19 est aujourd’hui une pandémie mondiale dont le taux de propagation ne cesse de croître chaque jour. Endiguer ce mal engendré par le virus SARS-CoV-2 de la lignée des coronavirus et causant des infections respiratoires graves chez l’être humain est l’une des urgences actuelles du monde. Dans le souci de jouer sa contribution dans cette lutte mondiale, l’entreprise TAGUS DRONE développe présentement des drones qui seront mis à la disposition des Etats africains. A cet effet, elle a procédé dans la journée du jeudi, 26 mars 2020 à un essai de l’un de ses drones destinés à la pulvérisation dans le quartier Cradat dans la ville de Yaoundé au Cameroun.

La pandémie du coronavirus COVID-19 étant un fléau mondial auquel nul n’est indifférent vu qu’il n’épargne personne au regard de l’ampleur de sa propagation, l’entreprise TAGUS DRONE a, dans un récent communiqué publié le 24 Mars 2020 à travers ses comptes sur les réseaux sociaux, annoncé  sa noble ambition de contribuer à la lutte des Etats africains contre le mal. Cela passe par l’utilisation des outils modernes notamment les drones dont l’usage permettrait au grand maximum de réduire aussi rapidement et efficacement que possible les risques de propagation du virus et de contamination des agents qui seraient déployés sur le terrain et qui utiliseraient les moyens peu efficaces. Cette pratique qui a déjà cours dans les pays avancés et dont nous suivons l’actualité prouve avec justesse l’éfficacité de cette disposition qui s’impose aujourd’hui à l’Afrique.

Travaillant dans ce sens, l’entreprise développe actuellement un drone qui permettrait de lutter contre le COVID-19 et ceci grâce à sa capacité à transporter un réservoir contenant du liquide pulvérisant, et à effectuer une pulvérisation sur des espaces et lieux fortement infectés par le COVID-19. Un test de pulvérisation au quartier Cradat de la ville capitale de Yaoundé au Cameroun, grâce à un quadricopter de marque TAGUS a été effectué dans la journée du 26 Mars 2020. C’était l’occasion pour l’entreprise pour vérifier la performance de cet aéronef afin de faire les derniers reglages puis procéder à une production à grande échelle.

Pulvérisation par drone par TAGUS DRONE à Cradat (Yaoundé, Cameroun)

Les caractéristiques de ce drone dont le nom n’a pas été dévolié lors de l’opération d’essai lui confèrent la capacité de pulvériser 28,8 km en 30 min. selon les estimations du concessionnaire, avec une demi-journée comme temps de pulvérisation, avec quelques drones fonctionnant en relais, il va être possible de désinfecter plus de 691 km d’espace, soit 20.730 km en 1 mois.

L’utilisation des drones contre cette pandémie est une solution efficace, économique, et surtout limitant les risques de contamination. TAGUS DRONE entend multiplier sa production, et fabriquer des modèles pouvant transporter jusqu’à 20 litres, ceci afin de pouvoir fournir tous les pays africains engagés dans la lutte contre le COVID-19.

Basée à Yaoundé au Cameroun et spécialisée dans l’intelligence artificielle, TAGUS DRONE est l’une des rares entreprises implantées sur le sol africain fabricant et commercialisant les drones présentant des singularités qui le distinguent des autres entreprises. Cette entreprise est actuellement dans une phase de levée de fonds pour financer son projet de conception et de commercialisation de drones solaires. L’essentiel des informations à avoir sur le projet TAGUS DRONE sont disponibles sur le blog où l’on peut découvrir ce qui fait les particularités de cette entreprise par une lecture rapide cet article.

Logiciel TAGUS AI

Bilan de la phase 3

Chers partenaires

Il y a moins de 48h nous avons bouclé la phase n°3 de notre programme de levée de fonds au profit de notre projet commun, TAGUS DRONE. Nous venons ainsi de passer 2 mois 4 semaines soit 90 jours. Pendant cette phase vous avez une nouvelle fois prouvé votre détermination à la cause commune. Puisque nous avons, comme d’habitude, observé un regain d’investissement massif dans les derniers moments. N’avoir pas lésiné sur les moyens en mettant vos ressources à notre disposition est la preuve de votre conviction inébranlable à la réussite de ce projet et de votre confiance en nous.

Au terme de la phase n°3 le bilan se présente comme suit :
Parts vendues : 125.335,85
Membres : 7.255
Capitale : 84.367.003 F CFA

Chers investisseurs,
L’acte que vous posez aujourd’hui en souscrivant à ce projet révolutionnaire, comme nous l’avons toujours dit, va au-delà du simple fait d’achat de parts d’action dans une entreprise et de s’attendre à des dividendes annuels. Votre acte incarne l’engagement d’une population africaine consciente (jeune comme adulte) qui a décidé d’unir leurs forces quel qu’elles soient pour rehausser l’image de l’Afrique en faisant d’elle quelque part productrice d’un outil qu’elle consomme déjà et sera de consommer beaucoup plus encore dans les années à venir. Ce sera une occasion de prouver au reste du monde que l’Afrique aussi peut et peut mieux faire dans l’union et la confiance les uns aux autres.

Pour avoir compris cela et avez décidé de nous accompagner dans cette logique et pour tout ce que vous avez fait jusqu’ici, nous vous exprimons une fois de plus nos gratitudes. Vous êtes ceux qui bâtissent le projet TAGUS DRONE.
Nous sommes très fiers de vous. Votre engagement et détermination paient au jour le jour. Et conscients qu’il reste encore beaucoup à faire pour atteindre visé, nous vous
exhortons à continuer dans la même lancée. Ainsi nous y arriverons.

La direction

TAGUS DRONE, l’Afrique et ses yeux dans le ciel

Liens utiles, ici

L’importance de s’abonner aux comptes TAGUS DRONE sur les réseaux sociaux

Bonjour chers partenaires TAGUS DRONE,

Recevez et acceptez une fois encore l’expression de nos remerciements et notre profonde considération. Car, au-delà de contribuer à la réalisation d’un rêve dont nous sommes porteurs de par notre position, vous êtes ceux qui, aujourd’hui, œuvrent pour un vrai décollage de l’Afrique dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Il est absolument évident que la très grande partie des membres de la communauté a connu TAGUS DRONE grâce aux réseaux sociaux. Et aujourd’hui nous avons des membres dans 52 pays avec 6.559 membres pour une mobilisation de ressources financières de plus 67.025.000 F CFA soit plus de 14% de l’objectif fixé. Il va donc s’en dire que les réseaux sociaux jouent aujourd’hui un rôle important dans la vie des entreprises en général mais le sera encore beaucoup plus pour TAGUS DRONE qui est encore à ses débuts. Les réseaux sociaux, ce nouveau canal de communication permettra à TAGUS DRONE non seulement de renforcer sa présence sur Internet, mais aussi d’augmenter le nombre de membres et donc d’investisseurs et de recruter différemment de futurs collaborateurs et/ou de partenaires.

TAGUS DRONE qui a aujourd’hui plus de 6.550 membres inscrits dispose de comptes sur Facebook, LinkedIn, Twitter, YouTube, un groupe officiel Telegram et un blog. Mais nous pouvons tous constater que l’abonnement à ces différents canaux de communication qui nous permettent de donner de l’information relative aux activités de l’entreprise, à l’évolution du projet et de donner de la visibilité à l’entreprise et le partage de nos publications ne sont pas des priorités pour les membres. D’où un petit poignet d’abonnés à nos différents comptes sur ces plateformes. Cet état de chose n’est pas de nature à booster l’initiative TAGUS DRONE comme nous en rêvons tous.

En réalité, s’abonner massivement à nos comptes sur les réseaux sociaux et commenter, aimer et partager nos publications auront un impact psychologique positif sur tout visiteur curieux. Bien de gens font plus attention aux projets ayant une forte présence sur les réseaux sociaux. Mais observer un nombre d’abonnés négligeables et une interaction qui laisse à désirer ne saurait inciter les sceptiques à s’intéresser au projet.

Fort de cette idée et conscient de votre profond attachement au projet TAGUS DRONE nous vous exhortons à vous abonner massivement à nos comptes afin que nous soyons rassurés que les informations partagées arrivent à bon port.

Trouvez ci-dessous les liens conduisant à nos différents comptes sur les réseaux sociaux
Site web : https://tagusdrone.com
& Blog : https://tagusdrone.blog
& E-mail : infos@tagusdrone.com
& Telegram : https://t.me/joinchat/JyubFUsk95phnYALiEX_ew
& Facebook : https://m.facebook.com/TAGUS-DRONE-635481433635429
& LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/tagus-drone
& Twitter : https://twitter.com/TagusDrone?s=20
& YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCi-Hkegj2Ii8_-rk2eqUMZQ

PRESENTATION OFFICIELLE DE TAGUS DRONE.

Sous le haut patronage de M. Philemon ZO’O ZAME, Directeur Général de l’Agence de Régulation des Télécommunications (ART) du Cameroun, il sera procédé dans l’après-midi du mercredi 05 février 2020 à Zacharie Country Club (Club Yannick Noah) à partir de 15h à une journée de PRESENTATION OFFICIELLE DE TAGUS DRONE.

Cette activité vise d’une part à « informer les différents publics cibles de l’existence de TAGUS DRONE » et d’autre part à « présenter les modèles déjà conçus et leurs fonctionnalités ». Ce sera également l’occasion de « créer un capital sympathie de la Start up et de sa solution ».

A cette importante rencontre qui aura pour principaux intervenants M. Philémon ZO’O ZAME (Directeur Général de l’Agence de Régulation des Télécommunications (ART)), Pr. Viviane ONDOUA BIWOLE (Directrice Générale de Fondatrice Obiv Solution), Dr. MANGA ESSAMA Deflorine (Experte en Géostratégie) et M. Borel TAGUIA KANA (Promoteur TAGUS DRONE) est convié un impressionnant et important parterre de personnes composé essentiellement de hautes personnalités politico-administratives et les chefs d’entreprise.

D’importantes chaînes de télévision et de radio ainsi que les sites spécialisés dans la diffusion d’informations relatives aux nouvelles technologies et des blogueurs sont sollicités pour une meilleure couverture médiatique de la manifestation.

Une place de choix est réservée à la délégation des 5 meilleurs investisseurs de TAGUS DRONE qui sont conviés à la rencontre, de même que nos partenaires.

Cette rencontre, nous l’espérons, sera l’occasion de rassurer davantage les investisseurs de notre ferme détermination à œuvrer à atteindre l’objectif fixé.

E-mail : infos@tagusdrone.com
Web : tagusdrone.com
Blog : tagusdrone.blog

Les domaines d’expertise de TAGUS DRONE

Chers investisseurs et potentiels investisseurs,

Nos premiers mots, comme nous en avons l’habitude, sont des mots de remerciements. Comment ne pas vous exprimer nos vifs remerciements quand nous savons ce que vous faites chaque jour pour la réussite de ce projet. Vos différentes contributions personnelles ou collectives à maints égards louables qui donnent et visent à donner davantage de visibilité à l’entreprise sur le continent, est le carburant qui permet à TAGUS DRONE de se maintenir sur cette belle voie dont elle ne s’est jamais détourné.

En plus de ce que vous faites depuis le début notamment les partages sur les réseaux sociaux qui permettent de toucher de nouvelles personnes et l’achat des parts d’action dans l’entreprise, nous savons que certains investisseurs prennent l’initiative de présentations en présentiel pour exposer davantage le projet TAGUS DRONE. Nous ne pouvons que vous féliciter et vous encourager dans ce sens.

Chaque fois que vous posez un acte qu’il s’agisse du partage ou d’achat des parts d’action, cela nous rapproche un peu plus de notre objectif qui est de de mobiliser 500.000.000 FCFA d’ici Mai 2021.

Grâce à ces actes constants et très appréciables, nous sommes aujourd’hui à plus de 64.780.000 F CFA soit près de 13%.

Si nous sommes partis de 0% en mai 2019 pour être à 13% après 8 mois, nous pouvons bien atteindre notre objectif de départ. D’ailleurs, comment en douter quand on voit ce lien fort qui existe entre chacun de nous et TAGUS DRONE.

En investissant dans TAGUS DRONE ne serait-ce qu’une action, soyez sûr que vous posez l’un des meilleurs actes du siècle sur le continent africain. Ceux qui ont compris ceci ne lésinent pas sur les moyens pour y investir. Preuve en est l’investissement de la semaine dernière d’une somme de 4.819.000 FCFA par un actionnaire.

TAGUS DRONE est un projet disposant de plusieurs atouts car ayant plusieurs volets. A la date d’aujourd’hui nous ne vous avons donné l’information que sur le volet du financement participatif pour la mobilisation de fonds pour la conception des drones. Mais ce que vous ne saviez sans doute pas, c’est que TAGUS DRONE a plusieurs autres atouts qui en font un projet bien conçu et très rentable en terme de gains pour les investisseurs. Les offres de TAGUS DRONE vont au-delà de ce que vous saviez. Aujourd’hui nous mettons à votre disposition l’intégralité des services de TAGUS DRONE :
1. La fabrication et la vente des drones solaires ;
2. La prise de vue aérienne ;
3. Design et impression 3D ;
4. Le développement de plateforme de financement participatif ;
5. La programmation, développement de logiciels de et sites internet ;
6. La formation en conception et pilotage de drone.

Il est donc évident au regard de tout ceci, qu’investir aujourd’hui dans TAGUS DRONE, c’est décider de faire partir des Millions et Milliards d’Africains qui rêvent grand pour leur continent.

Rejoignez-nous sur tagusdrone.com si vous ne l’avez pas encore fait.

TAGUS DRONE, l’Afrique et ses yeux dans le ciel

L’interview de M Borel TAGUIA K. sur INVESTIR AUTREMENT

Il ne se passe plus un jour sans qu’on ne parle d’innovation en Afrique. Le potentiel des jeunes est énorme, il revient aussi à l’Etat et aux investisseurs d’encadrer et de permettre aux jeunes ambitieux de tutoyer les meilleurs. Le drone fait partie des innovations les plus révolutionnaires en ce moment en Afrique, et nos inventeurs ne manquent pas de créativité pour personnaliser leurs recherches. Après Airbus, Boieng, le Singapour, pour ne citer que ceux-ci, Borel Taguia jeune ingénieur camerounais fait les choux gras de la presse locale avec son drone solaire. Il a accepté de nous parler de son projet, son parcours et ses ambitions.

Borel TAGUIA KANA

Qui  est Borel TAGUIA ?

Je m’appelle TAGUIA KANA Borel, j’ai 25 ans, je suis né à Mbouda en 1994. J’y ai fait mes études primaires et secondaires, et j’ai obtenu un baccalauréat C avec mention assez bien au lycée bilingue de Mbouda. Par la suite j’ai été ad- mis à l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Maroua (ENSPM). Au bout de cinq années, j’ai obtenu mon diplôme d’ingénieur de conception avec la mention très bien, en sortant major de ma promotion.

Pourquoi le drone et non un autre appareil électronique ? (est-ce une passion ? un rêve, une inspiration, etc)

La filière Energies renouvelables, plus précisément Energie solaire est une passion, mais le projet de drone née d’une envie croissante de trouver des solutions face à la problématique d’ordre sécuritaire à laquelle faisait face l’extrême Nord du Cameroun. Ayant fait mes études supérieures à Maroua situé dans l’Extrême nord du Cameroun, et voyant sans cesse de nombreuses familles obligées de quitter le chez eux pour se déplacer vers d’autres lieux parce que, fuyant la guerre, je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose. Parce qu’il y’a rien de plus horrible que la guerre, et rien de plus important qu’une vie humaine. C’est donc ainsi que j’ai commencé à travailler sur cet engin miniature qui pourrait voler, prendre des images visualisables en temps réel, permettant ainsi de mieux surveiller les frontières Camerounaises. En d’autres termes, doter le Cameroun d’yeux dans le ciel.  Plus tard je me suis rendu compte qu’il y’avait des problématiques tout aussi importantes que la surveillance, sur tout le continent Africain, et auxquelles les drones seraient une solution. Aujourd’hui, ils sont présent partout : l’Agriculture, la télécommunication, la santé, la cinématographie, le BTP, l’art et la culture, etc…

Avez-vous reçu un encadrement de vos professeurs, votre université, vos camarades dans votre projet ? Comment avez-vous procédé pour mettre en place ce produit ?

Oui beaucoup de mes amis, m’ont aidé tant sur le plan technique que moral. Parce que mener un tel pro- jet jusqu’au bout, croyez- moi, il faut un mental de résistant et être imaginatif. Albert Einstein disait qu’‟avec la logique, on peut aller d’un point A à un point B, mais avec l’imagination on peut aller partout’’, parce que dans ce monde en constante évolution, et changement pour se maintenir ou se forger une place, il faut de l’imagination. J’ai particulièrement reçu l’encadrement du Pr. DJONGYANG NOEL chef de département des Energies Renouvelables de l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Maroua, dans le cadre de mes travaux menés sur la conception, le dimensionnement et la réalisation de ce drone solaire.

Qu’est-ce qui fait la particularité de votre drone ?

Les drones civils existant ont un temps de vol très relativement faible, variant généralement entre 30 à 45 min, limitant ainsi leur champ d’application dans bon nombre de domaines. Le modèle conçut va pallier à cet inconvénient, en proposant un drone solaire, qui en cours de vol, recharge ses batteries à partir de l’énergie du soleil, permettant ainsi d’atteindre l’heure en autonomie. Outre le temps d’autonomie, Notre quadricopter a un poids de 500g,   une caméra embarquée de 760 p en HD, une altitude maximale de 150 m, et la portée du signal entre la radiocommande et le drone estimée à 1 km. Nous comptons aller encore plus loin, en développant d’autres modèles de drones dont l’autonomie pourrait aller jusqu’à 6 à 10h de temps de vol : projet TAGUS DRONE.

Ne pensez-vous pas qu’il y’a déjà trop de drones au Cameroun ou en Afrique ?

Justement, il y‘en a pratiquement pas. C’est ça le paradoxe. D’un côté il y’a un réel besoin, et d’un autre coté on ne retrouve pratiquement pas d’entreprise de fabrication de drones sur le continent. Résultat des courses, nous Africains sommes obligés d’importer des autres pays, et  à des coûts bien plus élevés du fait des frais de transport et de douane qui se rajoutent au prix d’achat.Le marché de drone est en pleine expansion. C’est non seulement un potentiel économique énorme, mais aussi une possibilité pour les Etats de sécuriser leurs frontières, d’envoyer des médicaments, vaccin, et autres dans des zones à accessibilité difficile, de faire des prises de vues aériennes dans le domaine de l’audiovisuel, du bâti- ment, de l’agriculture, de la télécommunication, etc… Selon le rapport de la firme américaine Grand View Research Inc, le marché de drone devrait atteindre plus de 84 milliards $US, soit plus de 48768 720 000 000 FCFA d’ici 2025. C’est dire ici que le marché de drone est extrême- ment grand dans un continent en pleine croissance tel que l’Afrique.

Vous parlez de drone made in Cameroon, y’a-t-il des composants de ce drone qui viennent du Cameroun, ou vous parlez de l’expertise camerounaise ?

Pour le prototype fabriqué en 2017, 80% des composants avaient été conçus au Cameroun, car seul la coque avait été imprimée à l’étranger. Maintenant avec le projet TAGUS DRONE, l’idée c’est de mettre tout une chaine de production au Cameroun, où tous les composants y seront fabriqués (coque, circuit électronique de commande, contrôleur de vol, moteur, ESC, etc …) , et ce par des Camerounais.

Quels sont vos objectifs à court, moyen et long terme ?

L’objectif de TAGUS DRONE à court terme, c’est d’implanter l’usine de fabrication de drones solaires au Cameroun et d’envahir le marché Camerounais. A moyen terme, de conquérir le marché Africain, et à long terme faire connaitre au monde les drones solaires de chez TAGUS DRONE.

Des investisseurs potentiels se sont-ils déjà rapprochés de vous ? Sinon comment pensez-vous procéder pour la suite ?

Depuis le 21 Mai 2019, nous avons lancé au travers de la plateforme https://tagusdrone.com un financement participatif où il est possible à tout investisseur de par le monde de pouvoir investir dans l’entreprise, et ce sur une période de 2 ans. Ce crownfounding fonctionne très bien, car ils sont nombreux  les investisseurs qui s’intéressent à ce projet innovateur. En un peu plus d’un mois de lancement, plus précisément le 1er Juillet 2019, nous comptons plus de 1081 potentiels investisseurs reparti sur plus de 26 pays, et qui sont inscrits sur la plateforme de TAGUS DRONE. Il faut rappeler ici, que ce financement participatif vise à lever plus de 500 Millions de francs CFA. Et c’est grâce à ce financement que nous comptons attaquer le marché Africain avec nos modèles que sont : le SR21, Infinity, AKEVAcare, TAGUSsnap.

Avez-vous reçu du soutien de certains organismes gouvernementaux pour améliorer ou produire en masse les drones ?

De l’aide d’un organisme gouvernemental, non je ne dirais pas. Par contre, nous avons reçu de l’aide d’une grande dame, qui nous a pris sous son aile, et qui croit véritablement en la jeunesse, j’ai nommé le Pr ONDOUA VIVIANE BIWOLE, CEO du cabinet Obiv solutions, Enseignant-chercheure à l’université de Yaoundé 2 ; à qui nous rendons un grand hommage.

Vous faites partie des gagnants « graines d’ingénierie » organisé par l’association ingénieurs sans frontières, qu’est- ce que ce prix vous a apporté ?

Lors de la deuxième édition de graine de l’ingénierie, notre projet drone solaire avait été sélectionné parmi les trois meilleurs projets au Cameroun. Cette place occupée à ce concours a donné plus de notoriété au projet, et l’a rendu plus populaire au sein de la communauté Camerounaise et internationale. Aussi, les fonds récoltés grâce à cette troisième place sur le podium du concours, nous ont permis de pouvoir régler un certains nombres de charges liées au projet.

Quelles sont vos ambitions pour l’avenir ? (d’autres projets en vue, entreprendre ? pour- suivre les études ?)

Tant de choses reste encore à faire en Afrique, voyez-vous, nous avons au fil des années constitué et transmis cette mentalité de consommateurs. Comment voulons-nous nous développer, comment voulons nous régler le problème de chômage, si nous pas- sons le temps à consommer les produits de l’extérieur. Il faudrait que les choses changent, et mon rêve c’est de faire partir des précurseurs de ce changement sur le plan technologique, et d’y laisser une marque. Et plus important, inspirer les nouvelles générations, leur montrer que l’on peut accomplir de grande choses et se hisser au sommet par la force du nombre, afin que eux aussi reprennent le flambeau le moment venu. Je ne compte pas m’arrêter à ce projet de TAGUS DRONE. D’autres projets aussi ambitieux planent dans ma tête. Quant à mes études, je les poursuis actuellement en recherche à la filière Génie électrique de l’unité de recherche et de formation doctorale en science de l’ingénieur et applications à l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé (ENSP).

Un mot de fin ?

Les géants ne sont grands que parce que nous restons à genoux. Il est temps que l’Afrique prenne son destin en main pour que tous en- sembles puissions réaliser le rêve Africain. Et ceci ne pas- sera que par une chose, Travailler et penser grand pour notre Continent, tellement grand que même le monde ne soit qu’une infime entité comparée à la grandeur de nos rêves pour l’Afrique.

Merci d’avoir accepté de répondre aux questions d’ATIS magazine !

C’est moi qui vous remercie!

Retrouvez ici le document contenant l’interview riche en informations très utile.

Une nouvelle année de pleines perspectives

Chers partenaires,

Nous espérons que vous avez su profiter au maximum de votre week-end, le premier de cette nouvelle année. Il y a de quoi le marquer particulièrement même si au-delà il reste ordinaire comme tous les autres. Ce début de nouvelle année est le premier qu’il nous est donné de passer depuis Mai 2019 qu’a commencé notre aventure.

Ce que nous avons à faire, que nous avions même déjà fait récemment en très peu de mots par image, que vous aviez déjà fait en famille, entre amis, en association, en entreprise, à l’église, à la mosquée, au temple, dans le couvent…, c’est cette chose que nous faisons tous par coutume et qui n’est rien d’autre que de vous présenter nos vœux de nouvel an.

A l’orée de cette nouvelle année 2020, nous vous formulons nos vœux les meilleurs de Succès, Santé, Prospérité, Joie, Paix. Que par la grâce de Dieu Très Haut fleurissent les œuvres de nos mains pour plus de satisfaction personnelle et collective. Que cette année apporte plus de changements positifs dans la vie de tout un chacun.

Chers partenaires,
Comme nous n’avons jamais cessé de le dire, vous êtes les piliers du fondement de l’entreprise TAGUS DRONE. Par votre pouvoir financier qui fait de vous les maîtres d’ouvrage du projet TAGUS DRONE, vous donnez vie à notre rêve de faire de « l’Afrique, la terre de l’intelligence artificielle et des nouvelles technologies ».

Nous venons de passer ensemble un peu plus de 7 mois sur les 2 ans que doit durer cette phase de levée de fonds. Aujourd’hui à la phase n°3, nous sommes à plus de 6.100 membres dans 52 pays pour près de 56.500.000 F CFA recueillis. Soit 11,30% de l’objectif fixé. Pour ceux qui ont connu TAGUS DRONE à ses débuts, en arriver à ce résultat époustouflant n’était pas gagné d’avance.

Chers investisseurs,
L’année 2020 sera une année décisive au cours de laquelle TAGUS DRONE mènera plus d’actions pour son rayonnement. Beaucoup d’actions qui feront encore plus parler d’elle. Cette année sera plus que décisive pour TAGUS DRONE, en ce sens qu’elle marque la sortie de nos premiers modèles sur le marché africain.
Soyez juste prêt à nous accompagner dans les initiatives que nous prendrons en ce sens. Nous aurions besoin en ce moment-là de votre concours sous toutes les formes.

Chers investisseur,

Une fois de plus, bonne et heureuse année à tous et à chacun.
Soyez les compagnons de lutte pour une Afrique prospère par des initiatives aussi ingénieuses que TAGUS DRONE.

Si tu crois en une Afrique prospère et indépendante en matière de drone solaire, clique ici pour rejoindre TAGUS DRONE.

TAGUS DRONE, l’Afrique, la terre de l’intelligence artificielle et des nouvelles technologies.

La direction


E-mail : info@tagusdrone.com
Site officiel
Telegram
Facebook
YouTube

Changement d’adresse mail

Chers membres investisseurs de TAGUS DRONE,

Vous avez été nombreux, à maintes reprises, à nous inviter au changement de notre adresse mail. Vous suggériez que notre adresse mail soit reliée au domaine de notre plateforme.
En fait, cette proposition salutaire qui venait accompagner notre initiative de changement de notre adresse mail nous rassure de votre intérêt sansfaille au projet.

Nous tenons à vous informer que notre adresse mail officielle est désormais info@tagusdrone.com.
L’ancienne adresse mail tagusdrone@gmail.com ne sera plus d’utilité publique dans le cadre de notre projet.

Cette adresse est en usge depuis le 15 Décembre 2019 mais en phase d’essai. Avec un peu d’attention, vous remarqueriez que cette adresse était utilisée pour l’envoi de toutes les notifications relatives à TAGUS DRONE.

Merci pour votre intérêt au projet TAGUS DRONE.

TAGUS DRONE, L’Afrique, terre de drones et des nouvelles technologies

Reconnaissance des mérites du CEO de TAGUS DRONE par un investisseur averti

Ainsi la vie vous récompense pour votre détermination à bien faire ce dans quoi vous vous engagez. Surtout si l’objectif visé va au-delà de vos intérêts personnels immédiats mais plutôt l’intérêt général pour un plein épanouissement de tous ceux qui adhèrent à votre ambition. C’est ce qu’il en résulte de ce témoignage d’un investisseur de TAGUS DRONE qui voit plusieurs points positifs à l’actif de M Borel TAGUIA KANA, CEO TAGUS DRONE. Lesquels points sont d’une grande importance pour l’avancée du projet.

L’homme ayant écrit ce message et dont nous faisons fi d’évoquer le nom est un quelqu’un de bien averti dans le domaine des investissements. Jeune entrepreneur, investisseur et crypto-enthousiaste, il est un spécialiste des réseaux informatiques et des télécommunications. A ce titre, il assume actuellement les fonctions de responsable informatique chez un fournisseur d’accès internet au Mali.

Ce message qui venait en commentaire à un celui d’un membre du groupe Telegram de cet investisseur que vous pouvez intégrer en cliquant ici est presque un témoignage sur M Borel TAGUIA KANA. Cela prouve à suffisance que ce dernier qui a un sens aigu de curiosité et qui ne s’engage jamais dans n’importe quel projet jusqu’à appeler ses frères et sœurs africains à lui emboîter le pas est bien conscient de ce qu’il fait. Si ce dernier qui dit dans un message ‘’ne pas être trop dans les investissements participatifs pour l’achat des actions’’ a tout de même accepté investir dans TAGUS DRONE, il va sans doute dire qu’il a su juger de la justesse du projet comme un ancien ministre de la république du Bénin qui a investi en bloc plus de 2.200.000 FCFA et qui est aujourd’hui le premier meilleur investisseur du projet.

Au sujet du M Borel TAGUIA KANA, il dit :

Disons qu’il a plusieurs points positifs à son actif :

– Il est jeune on s’identifie facilement à lui ;

– Il est brillant avec une belle idée qui mérite des encouragements de notre part ;

– Il a été très clair dès le départ, il a mis 1.000.000 de parts en vente à 500 FCFA à partir de la phase1, pas d’histoire de prise de valeur comme les cryptomonnaies et pas d’histoire de prise de valeur des actions, une action égale une action achetée à 500 FCFA ou à 5.000 FCFA jusqu’à ce que la société commence à produire ;

NB : Cela ne sert à rien de dire aux gens que l’action achetée à 500 FCFA vaut aujourd’hui 1.000 FCFA alors qu’on ne produit encore rien et que la levée de fonds n’est même pas terminée.

– Quand les potentiels actionnaires ont demandé les documents juridiques au début, il a pris cela très au sérieux et n’a pas cherché à contourner. Il est allé faire son registre de commerce normalement et obtenir ses papiers et a demandé aux uns et aux autres d’être patients le temps que cela sorte ;

– Il est régulièrement dans les forums pour répondre aux préoccupations pertinentes ;

– Il y a des mises à jour régulières sur le site et des nouvelles fonctionnalités, on sent que lui et son équipe bossent et qu’ils font attention ;

– Il fait des vidéos montrant l’évolution de ses travaux et de ses tests, très important pour les investisseurs ;

– Il a mis un blog en place pour les infos ;

– Avec tout cela, on a envie d’y croire, de lui faire

Autant de points positifs à mettre à l’actif de l’initiateur du projet TAGUS DRONE

Qu’avez-vous à faire ?


Chers amis,

Que vous soyez en Afrique ou de la diaspora, vous êtes nombreux à répondre à notre appel de levée de fonds. Et chaque jour qui passe, nous voyons la communauté qui s’accroît. Cela est une preuve irréfutable des efforts constants que vous fournissez au quotidien pour porter haut le flambeau TAGUS DRONE dont vous êtes les porte-étendards. Cela fait de vous les pionniers de TAGUS DRONE sans lesquels il n’y aura point de succès. Car vous permettez, de par vos partages quotidiens de toucher de nouvelles personnes.

Faire de « L’Afrique, la terre des drones et des technologies de dernière génération » dont nous rêvons ne sera possible que si tous ensemble nous faisons mieux ce que nous faisons déjà.

TAGUS DRONE est un gigantesque flambeau qui brille seulement dans les mains de ceux qui pour le moment en ont l’information. Mais les éclairs de ce flambeau demeurent encore imperceptibles à des millions et des millions d’autres africains qui n’attendent d’agir et ce de manière significative s’ils savaient.

Nos récents échanges avec certaines personnes des plus insoupçonnées en disent long sur cet état de chose. Par exemple, un ancien ministre d’un pays de l’Afrique de l’ouest n’a pas existé à nous délivrer un chèque pour un achat de 3.000 parts d’action dans TAGUS DRONE soit de plus de 2.100.000 F CFA. Ce qui fait de lui le premier investisseur. Imaginez les profits pour son parrain.

Faire rayonner ce flambeau en l’occurrence le projet de grande envergure TAGUS DRONE, c’est donné à l’Afrique un nouveau souffle dans son combat perpétuel de sa propre revalorisation tout en impactant positivement les générations futures, sans perdre de vue de servir d’exemple à tous ceux qui ont de grands projets pour lesquels ils n’arrivent pas à mobiliser des fonds.

Quand aujourd’hui, à 5 jours de la fin phase 2, nous voyons là où nous allons, c’est-à-dire mobiliser cinq cents millions (500.000.000) F CFA et là nous sommes (environ quarante cinq millions (45.000.000) F CFA, il va s’en dire que la route est encore longue. Retroussons donc les manches pour faire tout le nécessaire dont nous sommes capables pour atteindre l’objectif. Atteindre l’objectif, nous en sommes convaincus, fera plus d’africains heureux.

Vous vous êtes juste inscrits sans vraiment savoir de quoi retourne le projet TAGUS DRONE ? Voulez-vous en savoir plus sur le projet TAGUS DRONE ? Cliquez ici .

Rejoignez la communauté des investisseurs sur notre groupe Telegram en cliquant ici .

Suivez-nous sur notre page Facebook par ici .

Abonnez-vous à notre blog ici  pour suivre nos actualités.

Sans oublier de vous abonner à notre chaîne YouTube pour voir nos vidéos

La direction

En route pour la fin de la phase 2

Chers membres investisseurs de TAGUS DRONE,

Prévue pour une durée de 60 jours, la phase 2 de notre levée de fonds est aujourd’hui en son 44ème jour. Des jours pendant lesquels nous avons enregistré l’inscription de nouveaux membres sur la plateforme et de nouveaux investissements de la part de nouveaux comme d’anciens membres. Ce qui nous a permis de nous rassurer davantage de votre adhésion massive à notre projet. Un projet qui s’illustre fort bien au rang des initiatives novatrices portées par des jeunes Africains en matière d’intelligence artificielle sur le continent Africain.

Cela pourrait paraître difficile et trop ambitieux pour certains que nous puissions atteindre l’objectif visé, mais soyez sûr d’une chose : nous sommes sûrs d’y arriver car vous êtes là et constituez la clé du succès de ce projet.

Notre solidarité autour du projet est notre plus grande force. Une force dont l’ampleur s’accroît tous les jours convergent vers la réussite de cette phase du projet, celui de la levée de fonds. Les résultats de vos efforts sont là et attestent de l’efficacité des actions des uns et des autres aussi sporadiques soient-elles. De 4.447 membres pour 30.391.535 FCFA d’investissement au terme de la phase 1, après 44 jours de la phase 2, nous sommes à l’heure actuelle à 5.364 membres pour 40.904.064 FCFA récolté. Nous ne le dirons jamais assez. Vous êtes ceux qui œuvrent véritablement dans l’ombre chacun à sa manière pour porter ce projet à des lendemains meilleurs.

Dans moins de 16 jours, nous passerons à la phase 3 et le coût de l’action passera à 1.000 FCFA contre 700 FCFA pour cette phase. Nous savons que vous êtes encore très nombreux à remettre demain votre investissement. Que vous êtes nombreux à attendre que tous les feux soient verts, mais le bateau a quitté le rivage depuis des mois, et navigue encore et encore, en embarquant sur son passage, des hommes et femmes qui ont soif de changement, qui rêvent grand pour le continent, et qui veulent faire partir des précurseurs de ce changement qui est déjà à notre porte.

‘‘L’Afrique, la terre des drones, et des technologies de dernière génération’’. Nous le rêvons tous, cette appellation, Ou d’une moins, une qui fasse ressortir notre témérité, notre solidarité, et notre sens du travail.

Mesdames et monsieur, ne trahissons pas l’histoire. Il en va du devoir de notre génération.

Nous le savons, le combat est grand et long, alors il donc plus que temps de commencer, afin de rattraper notre énorme retard, et de prendre de l’avance.

Alors c’est le moment, choisissez d’écrire ces pages de l’histoire avec nous. Parce que nous, nous ne voulons pas le faire sans vous.

Une seule hirondelle ne pouvant faire le printemps, nous vous exhortons à ne jamais vous lasser dans vos efforts du partage de l’information du projet TAGUS DRONE. Cela entre dans la droite ligne de la réussite du projet. Nous voulons savoir compter sur votre engagement sans failles qui ne nous a jamais fait défaut.

La direction de TAGUS DRONE

Livraison de médicaments par drone aux USA

Les Unmanned Aerial Vehicle (UAV = véhicule aérien sans pilote) notamment les drones connaissent aujourd’hui une ascension fulgurante. L’on assiste à des innovations singulières et atypiques de nouveaux engins ou l’amélioration des fonctionnalités de ceux existant par des concessionnaires. UPS, la première compagnie de livraison par drone au monde vient de faire une première livraison de médicaments d’une pharmacie pour le domicile d’un patient en Caroline du Nord aux USA.

UPS et CVS font une première livraison de médicaments à l’aide d’un drone
Le tandem United Parcel Service (UPS) et CVS Health Corporation a procédé dans la journée du 1er novembre 2019 à une série de deux livraisons de médicaments sur ordonnance d’une officine de CVS sise à Cary au domicile des patients dans l’Etat de Caroline du Nord aux USA. Ces deux premières livraisons ont été effectuées grâce à des drones mis au point par le concessionnaire Matternet.

Cette expérience fait suite à l’autorisation de conformité à la norme de certification accordée par la Federal Aviation Administration (FAA) en septembre dernier à UPS.
Une autorisation d’utilisation de drones à l’issu de laquelle M Scott Price, responsable de la stratégie et de la transformation chez UPS affirme que l’entreprise a «… maintenant la possibilité de proposer différentes solutions de livraison de drones, adaptées aux besoins des clients en termes de rapidité et de commodité ».
De son côté M Kevin Hourican président de CVS Pharmacy, a déclaré au terme de la transmission du premier colis de médicaments que « cette livraison par drone, la première du genre dans l’industrie, montre ce qu’il est possible de faire pour nos clients qui ne peuvent pas facilement se rendre dans nos magasins ».
Ne comptant pas s’arrêter seulement à la livraison de médicaments, les deux entreprises, annonçant dernièrement une collaboration de travail avaient fait part de leur intension d’intervenir dans d’autres secteurs où les drones seront utilisés comme moyen de livraison.
Propriétaire d’une importante flotte qui fait d’ailleurs de lui la huitième (8è) plus grande compagnie aérienne au monde en l’occurrence UPS Airlines, United Parcel Service (UPS) ayant pour sobriquet la « Big Brown » en référence à la couleur de l’uniforme des employés est une entreprise postale. Quant à CVS, elle est spécialisée dans le domaine de la santé.

Expérience déjà en cours en Afrique
Si la livraison de médicaments par drones est une nouveauté aux Etats-Unis, de façon générale, elle n’en n’est pas une. En effet, depuis 2016, Zipline, une start-up californienne financée en partie par Google et basée à Kigali au Rwanda y mène comme activité et ce également au Ghana, la livraison en urgence de poche de sang par drone aux hôpitaux. A cet effet, 30 drones sont mis en service au profit de 2.000 hôpitaux pour 12.000.000 habitants.
De son côté et en Afrique de l’Est précisément au lac Victoria entre le Kenya et la Tanzanie, DHL offre aussi ses services aux cliniques en terme de livraison de sang.

Les drones alors de plus en plus indispensables
Nul besoin de rappeler aujourd’hui quelle est l’importance des drones dans notre vécu quotidien. Ils font de manière récurrente et tous les jours d’ailleurs l’objet de plus en plus de communication et le fait que les Etats s’emploient à réguler le secteur est la preuve que son utilisation prendra de l’ampleur dans les années à venir.
Destinés à l’origine à des opérations de reconnaissance sans mettre en péril la vie des pilotes, donc aux fonctions régaliennes des forces de défense et de sécurité, ces engins sont aujourd’hui dans une sorte de libéralisme de la part des régulateurs. Ce qui donne lieu à des drones civils et professionnels à diverses applications particulières.
Que ce se soit pour réaliser des films et des documentaires, prendre des vues en de grands moments, développer l’agriculture de précision, livrer des colis, partager la connexion internet, modéliser les sols et les bâtiments, sauver des vies, inspecter le réseau ferré et bien d’autres, les drones sont devenus un objet de grande importance pour tous les domaines d’activité.

TAGUS DRONE, une jeune entreprise qui émerge petit à petit s’invite dans le domaine. Cette dernière qui a pour spécialité l’intelligence artificielle travaille au développement de quatre (4) types de drones solaires parmi lesquels figure AKEVAcare. Ce drone est destiné à porter du secours santé en cas d’urgence en transportant du colis médical aux hôpitaux.

L’achat des actions n’est possible qu’après l’inscription sur la plateforme. Rejoindre l’aventure TAGUS DRONE c’est participer à dorer l’image de l’Afrique.

C’est maintenant.


LIENS UTILES

E-mail : tagusdrone@gmail.com
Site officiel
Telegram
Facebook
YouTube

Des drones au service de l’agriculture au Togo

La modernisation des moyens et techniques de production s’avère être la clé de voûte d’une bonne rentabilité des activités agricoles. Cela implique la disponibilité d’une main-d’oeuvre qualifiée qui répond le mieux aux exigences de l’heure. Ce à quoi s’attèle la plateforme E-Agribussiness qui entend offrir une formation spéciale en pilotage de drone à des jeunes Togolais.

Les types d’agriculture et les techniques de culture
Qu’elle soit du type biologique, durable, extensive, intégrée, intensive, de conservation, de précision, biodynamique, de l’agroforesterie, micro-biointensive…, l’agriculture se mène au détour des techniques de production.

Il est d’un passé glorieux, l’époque où les techniques rudimentaires indigènes de la production agricole étaient en phase avec les exigences de la rentabilité. Mais il est aujourd’hui d’une évidence notoire que, en face des réalités de notre époque, ces techniques sont devenues archaïques et inadéquates. Elles sont donc en déphasage total avec les besoins.

Bien de techniques ont contribué à l’essor de l’agriculture. Il s’agit entre autres de la biotechnologie, la culture sélective des plantes, la défense des cultures, les produits phytosanitaires, la fertilisation, le machinisme agricole, les techniques culturales simplifiées (TCS), le transfert de fertilité, etc. Il se trouve que ces techniques, dans leur ensemble, ont parfois besoin d’être ajustées pour mieux répondre aux exigences du moment. D’où la nécessité de nouvelles techniques et moyens modernes de production.

Le bien-fondé de la formation

Ce qu’il convient principalement de faire aujourd’hui pour faire face aux enjeux de l’économie agricole en Afrique et qui se fait déjà ailleurs est la modernisation des systèmes de production. Au-delà de la mécanisation, il faudrait absolument l’intégration de nouveaux outils modernes pour permettre le déroulement des activités dans de meilleures conditions pour une bonne rentabilité.

C’est à cela que veut contribuer l’entreprise E-Agribussiness en initiant une formation en pilotage de drone au profit de jeunes Togolais. Cette formation démarre le 9 décembre 2019 prochain. Ceci dans le but de mettre à la disposition des agriculteurs de la main-d’oeuvre qualifiée.

En effet, cette formation va porter selon les responsables de la structure, sur l’apprentissage « des astuces de la pulvérisation des champs avec les drones, l’utilisation de GPS professionnel, la cartographie des parcelles avec des applications et les drones, la détection des maladies sur les plants et faire le traitement zonal, la maîtrise des SIG (Système d’Informations Géographiques), la prévision de récoltes et des rendements, le Conseil agricole de précision et de l’assistance aux agriculteurs, l’utilisation des capteurs spécifiques pour effectuer des mesures sur le sol et sur les plants, la collecte des données de terrain de A à Z, les données et l’analyse de données ».

De quoi insuffler un nouvel élan à la production agricole au Togo.

Le Blowfish A3 serait-il la nouvelle inquiétude des USA ?

Le drone de combat Blowfish A3 du fabricant chinois Ziyan est au cœur de polémique. Cet appareil est si complexe de par ses fonctionnalités qu’il est qualifié de « tueurs autonomes » vu qu’il fonctionne sans intervention humaine. Leur vente par la Chine à certains pays du Moyen-Orient inquiète non seulement les USA mais aussi d’autres pays qui lèvent la voix contre la vente.

Les drones beaucoup plus performants aujourd’hui qu’hier

Les drones militaires et même ceux civils sont devenus très sophistiqués au point de remplacer l’homme dans certaines de ses tâches du fait de la percée assez considérable de l’intelligence artificielle. Prédisant cela, un responsable de NORINCO Group en l’occurrence Zeng Yi affirmait en octobre 2018 au cours du 8ème forum Beijing Xiangshan (Chine) que ’l’intelligence artificielle deviendrait primordiale dans le domaine des militaires et que l’être humain ne prendrait plus part au combat.’’

Toute chose que confirment les nouveautés notamment les types de drones fabriqués aujourd’hui et qui présentent bien assez de fonctionnalités qui vont même au-delà des attentes. Ceci n’est possible que grâce aux concepteurs qui ne lésinent pas sur les moyens à mettre en œuvre pour atteindre leurs objectifs respectifs dans un secteur dont la concurrence va crescendo.

L’une des entreprises majeures qui contribuent à cette métamorphose aujourd’hui est le fabricant chinois de drone notamment Ziyan dont l’un des tous derniers modèles en particulier le drone de combat Blowfish A3 vendu à des pays du Moyen-orient fait vraiment peur à des pays avec les Etats-Unis en tête.

Le drone Blowfish A3 fait peur

Ce nouveau drone de combat sorti après le Blowfish A1 et le Blowfish A2 semble être unique en son genre. En effet, selon l’entreprise, cet aéronef capable d’effectuer de manière autonome sans intervention humaine des missions de combat plus complexes, y compris la détection à point fixe, la reconnaissance à portée fixe et des frappes ciblées de haute précision est doté d’un système embarqué de ‘’mitrailleuse légère ou de missiles ».

Il est à même de constituer à lui seul une équipe de drones, de communiquer avec eux et de les coordonner lors des opérations à plus de 80 km de la base. Ce drone qui fonctionnerait environ 90 minutes porte 15 kg de charge et est en mesure de frapper à une hauteur de 300 mm tout au moins.

C’est la vente de tels appareils aux pays du Proche-Orient à l’instar de l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis et les négociations entre Ziyan et le Pakistan qui inquiète les USA de par les propos du secrétaire de la défense M Mark Esper.

Voir se réaliser de pareilles avancées sur le continent africain ne souffre d’aucun doute aujourd’hui. Preuve en est le développement des entreprises d’intelligence artificielle chapeautées par de jeunes geeks africains à l’instar de TAGUS DRONE de l’ingénieur des énergies renouvelables M Borel TAGUIA KANA. Une entreprise qui travaille au développement des drones solaires made in Cameroon.

Cette entreprise est en phase de la levée de fonds actuellement. Vous pouvez devenir actionnaire au sein de l’entreprise en vous inscrivant par un simple clic ici.


LIENS UTILES

E-mail : tagusdrone@gmail.com
Site officiel
Telegram
Facebook
YouTube

ALERTE SÉCURITÉ

Chers partenaires investisseurs de TAGUS DRONE,

Nous avons récemment identifié une tentative d’usurpation de titre de la part d’un investisseur indélicat. Ce dernier qui a pris contact avec un autre investisseur s’est fait passer pour un membre de l’administration TAGUS DRONE. Afin d’orchestrer son plan, il a eu la malice de créer un compte Gmail avec pour identifiant tagusdrone1@gmail.com.

Nous rappelons que jusqu’à présent la seule adresse mail officielle de TAGUS DRONE est tagusdrone@gmail.com. Si jamais une autre adresse mail était en projet d’être utilisée, vous serez les premiers à en être informés.

Profitant de l’occasion, nous rappelons que les données de vos comptes sont personnelles et ne doivent être communiquées à qui que ce soit sous aucun prétexte. Chaque investisseur est garant de la sécurité de son compte. Quant à TAGUS DRONE, elle est garante de la gestion efficiente de votre investissement.

Prenez toujours la peine de bien regarder l’adresse mail qui vous écrit, pour être rassuré qu’il s’agit bel et bien de la direction.

Merci !


TAGUS DRONE, l’Afrique et ses yeux dans le ciel


E-mail : tagusdrone@gmail.com
Site officiel
Telegram
Facebook
YouTube